admin

Author Archives

Author Archives

Communiqué-Radio-Presse

Le Maire de la Commune d’Arrondissement de Douala 1er M. LENGUE MALAPA, porte à la connaissance des populations de sa circonscription territoriale qu’une cérémonie de prestation de serment des responsables de la Mairie de Douala 1er en charge de la lutte contre le désordre urbain aura lieu le mercredi 07 Septembre 2016 à 12 H 00 mn  dans la salle des audiences du Tribunal de Première Instance de Bonanjo-Douala.

Suite à cette procédure, les descentes de la Brigade Mixte de Répression en vue de la recherche, de la constatation et de la répression des infractions seront effectuées au cours des Journées Hebdomadaires de Propreté Intégrale (chaque MERCREDI de 06 h 00 mn) et à l’occasion des opérations coups de poings initiées dans son Arrondissement, dans le cadre des actions de la plateforme de lutte contre le désordre urbain dans la ville de Douala.

Le Maire sait pouvoir compter sur le civisme de tous et de chacun en vue de l’établissement d’un nouvel ordre urbain et surtout afin que Douala 1er, à l’aube des grandes échéances, reste véritablement 1er en matière de propreté.

Télécharger le communiqué

Cyrus NGOO

PAD: Cyrus NGO’O nommé DG ce 24 Août 2016

Le nouveau directeur général du Port Autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o est un administrateur civil principal. Il travaillait précédemment à la direction des Infrastructures techniques des Services du premier ministre. Cyrus Ngo’o succède à Adolphe Emmanuel Etoundi Oyono décédé à Paris en juillet 2016. La mémoire du défunt a été saluée au nom du chef de l’État Paul Biya ce mercredi par le ministre des Transports.

Âgé de 50 ans, le nouveau Dg brille par une riche carrière administrative. En l’installant ce mercredi, le ministre des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o l’engage à assurer 95% des échanges extérieurs du Cameroun en mettant l’accent sur la compétitivité et  la poursuite  du processus de décongestion.

Présentation sommaire du Pad

Le Port autonome de Douala a été créé par décret d’application n° 99/130 du 15 Juin 1999 de la loi cadre n°98/021 qui définit la réforme portuaire. Le Pad est doté d’une personnalité juridique et d’une autonomie financière. Le Port autonome de Douala, par ailleurs situé en plein cœur du Golfe de Guinée à 04° 03 5 de latitude Nord et 09° 41 8 de latitude Est, est relié à la mer par un cheval d’accès de 50Km. Cette position stratégique lui permet donc de jouer un rôle essentiel pour l’économie des pays voisins: le Nigéria, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad, République Centrafricaine.

Outil moderne utile au développement de l’économie camerounaise et instrument des coopérations sous-régionales et internationales, le Pad assure plus de 90% des échanges extérieurs du Cameroun et une partie importante du commerce aussi bien extérieur qu’intérieur.

Le Port Autonome de Douala (PAD) est une entreprise propriétaire du premier port en activité du Cameroun, le port de Douala, une  entreprise qui  appartient à l’État du  Cameroun. L’exploitation du Port autonome de Douala a une origine lointaine. Les premières activités du Pad remontent à la fin du XIXe siècle avec la période coloniale. L’année 1856 marque le début des échanges commerciaux entre les occidentaux et le Port de Douala.

(Source: Dieudonné Zra, CRTV)

Consulter le Rapport d’activité des services de l’année 2013

LES ACTIONS SOCIALES DE LA MAIRIE DE DOUALA 1ER

 1. DÉSENCLAVEMENT DES QUARTIERS POPULAIRES 

 Pour faciliter la mobilité des populations, des ponceaux ont été construits dans les quartiers suivants : 2 à Grand Moulin, 1 à Ngodi, 1 à Bonéwonda, 1 à Bonadibong, 2 à Bali et Essengue. La rue reliant la caserne des sapeurs-pompiers à l’avenue Roger Milla à Ngodi a été emménagée en pavés autobloquants.

2. RÉALISATION DANS LE CADRE DE LA DECENTRALISATION (CREDITS TRANSFERES ET DELEGUES DU MINEPAT)

  • Bloc de 4 salles de classe réhabilité à l’EP Bali ;
  • Un pan du nouveau mur de la délégation départementale de l’éducation de base à Deido ;
  • Nouveau bloc latrine construit à l’EP Bali ;
  • Nouveau bloc de 2 salles de classe à L’EP Nkongmondo GR I ;
  • Nouveau bloc de 2 salles de classe à l’EP Deido Gp 3 ;
  • Bloc de 2 salles de classe en construction à l’EP Akwa GR 3.

3. LE SOUTIEN À LA FORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ET L’APPUI RENFORCÉ AUX ÉCOLES MATRENELLES MUCIPALES

Il s’est traduit en général par l’amélioration des conditions de travail des enseignants :

  • Réhabilitation des six écoles maternelles municipales et renforcement en matériels et mobiliers de bureaux, chaises, meubles de rangement, tables et chaises des élèves, matéreil didactique ;
  • Construction d’un Boukarou au Centre de la promotion de la femme et de la famille d’Akwa ;
  • La construction d’un mur de clôture à la délégation départementale de l’éducation de base du Wouri ;
  • La fourniture du matériel didactique aux écoles publiques de Nkongmondo, Deiodo et Bali ;
  • Le renforcement des capacités du personnel des services déconcentrés des ministères de la promotion de la femme et de la famille, des affaires sociales et de la culture ;
  • Réhabilitation en cours des centres sociaux de Douala 1er.

4. AUTRES PROJETS DE LA MAIRIE DE DOUALA 1ER

  • L’Ameublement de l’hôtel de ville ;
  • La construction d’une médiathèque municipale et l’aménagement d’un cyber espace ;
  • La construction d’une plage municipale pour la promotion des loisirs et des sports ;
  • L’acquisition de camions de vidange ;
  • L’acquisition des engins de chantiers ;
  • L’acquisition d’ambulances ;
  • La modernisation des écoles maternelles municipales ;
  • La construction d’une galerie marchande é Koumassi ;
  • La création d’une usine de transformation du bois ;
  • L’aménagement des ponceaux ;
  • La construction du marché des pêcheurs à Essengue.

Consulter le Rapport d’activité des services de l’année 2012

LES ACTIONS SOCIALES DE LA MAIRIE DE DOUALA 1ER

  1. PARTENARIAT DOUALA 1ER/PADUDY 
  • Dératisation Akwa Nord ;
  • Construction escalier public à Deido ;
  • Canalisation d’eau à la Cité Charly ;
  • Canalisation d’eau é Essengue ;
  • Bonne fontaine à Deido ;
  • Extension du réseau d’eau à Ngodi.

2. PARTENARIAT DOUALA 1ER/ONG (Synergie Européenne pour aider l’Afrique :La Ciotat-Marseille)

Remise de dons à l’hôpital de district de Deido et aux handicapés :

  • Des lits
  • Des chaises roulantes ;
  • Du matériel pour l’hopital.

3. PARTENARIAT DOUALA 1ER/PNUD/AMICAAL

Lutte contre le VIH/SIDA ; formation des pairs éducateurs.

4. PARTENARIAT DOUALA 1ER/CABINET MEDCONCIL/ENTREPRISES CANADIENNES

 

  • Visite de courtoisie de la délégation de Douala 1er au Haut-Commissaire du Cameroun au Canada, M. Anu’a Gheyle Solomon Azoh-Mbi ;
  • Visite de travail avec les entreprises SMAG et POLYCRETE à Varenne et à Trois Rivières ;
  • Séance de travail avec les bailleurs de fonds privés à l’hôtel Hilton Bonaventure ;
  • Réunion de travail avec le ministre des relations internationales, de la francophonie et du commerce extérieur du Quebec ;
  • Visite de travail avec l’entreprise DC Internationale INC à Boucherville ;

 

5. PROMOTION DES ACTIONS SOCIALES

 

  • L’ORGANISATION D’UN « Arbre de Noel » depuis l’année 2010, au profit des enfants des écoles maternelles municipales et de ceux des parents handicapés et indigents de la circonscription administrative de Douala 1er ;
  • Soutien financier et matériel aux différentes associations civiles, sportives et religieuses ;
  • Stage de vacances ;
  • Appui financier aux élèves de parents nécessiteux
  • Organisation des mariages collectifs ;
  • Mise à disposition d’un corbillard.

 

6. DÉSORDRE URBAIN ET LUTTE CONTRE L’INSALUBRITÉ

 

  • Lutte contre le désordre urbain et concept de JCP (Journées Citoyennes de Propreté) ;
  • Création d’une fourrière municipale à Essengue ;
  • La décentralisation des zones d’exploitation des motos taxi et tricycles et la mise en place d’une cellule d’identification d’enregistrement des propriétaires et conducteurs de motos taxis ;
  • L’accompagnement dans l’insertion socio-économique des acteurs du secteur de l’informel ;
  • L’opération coup de poing pour la libération des espaces publiques et la régulation de la circulation ;
  • Campagne de vidange et d’assainissement des WC des établissements scolaires.
Declinaisons-Web_YIP3_VF_450X250

YooMee Cameroun F.A.I dans la zone de la Mairie de Douala 1er

YooMee Cameroun est un opérateur de télécommunications présent sur le marché de l’Internet depuis Mai 2011, filiale du groupe YooMee Africa dont le siège est en Suisse.situé dans la zone de la commune de Douala 1er est un acteur économique dans notre commune.

Offre, internet Puissance 3

Offre, internet Puissance 3

YooMee Cameroun est le 1er fournisseur d’Accès Internet à déployer un réseau haut débit mobile sans fil au Cameroun, lui permettant ainsi d’offrir à tous ses utilisateurs un service Internet rapide, stable, mobile et surtout facile d’utilisation.
YooMee Cameroun s’est assigné pour missions d’améliorer la qualité de vie des particuliers et de promouvoir le développement des entreprises en déployant des solutions de télécommunications innovantes, performantes et accessibles. Il s’appuie à cet effet sur son réseau Internet fournissant la meilleure expérience haut débit du Cameroun à des prix abordables et ses solutions online innovantes.

En savoir plus sur YooMee Cameroon

09.09.2015 – Lutte contre le désordre urbain: Sept agences de transport fermées

L’opération menée mardi par le préfet du Wouri fait suite à des mises en demeure.

C’est parce qu’elles sont installées à des endroits interdits et qu’elles ont reçu par deux fois des sommations sans obtempérer que sept agences de voyage ont été scellées le 8 septembre, par le préfet du Wouri, Naseri Paul Bea. L’opération de fermeture de ces agences de voyage se situe dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain et la protection civile qui en était à la 20e réunion de sa plateforme.

Première escale, feu rouge Bessengue, dans l’arrondissement de Douala 1er, où deux agences étaient concernées. Les passagers disposant d’un ticket de voyage et qui attendaient le départ ont été priés d’aller voir ailleurs. Les responsables, selon les autorités présentes, n’ont pas respecté les consignes à eux données, d’où la fermeture.

Puis le cap est mis sur Deido, où deux autres structures de transport très connues sont dans le collimateur. Elles subissent le même sort. Dernière étape, face hôtel Lewat : trois agences qui relient la région du Littoral à celle de l’Ouest sont priées de libérer également le site qu’elles occupent depuis plusieurs années, alors qu’elles ont, dans les normes, reçu des mises en demeure les enjoignant de partir. Une fois la délégation du préfet partie des lieux, une agence a utilisé son garage pour embarquer des passagers en cachette. Mauvaise surprise pour elle, le chef de terre a refait un tour par là.

Pour Naseri Paul Bea, les agences doivent gagner la gare routière de Bonabéri, dans l’arrondissement de Douala IVe, et ce depuis fort longtemps. Par ailleurs, le fait que ces sociétés de transport chargent sur la chaussée est l’origine de nombreux bouchons, de l’insalubrité et bien d’autres situations non6conformes à la réglementation en vigueur.

Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, a précisé que la gare routière de Sodiko, dans un état de délabrement avancé, sera aménagée dès la fin des pluies. Le partenariat public- privé a permis de trouver un partenaire. Cependant, d’autres sujets ont été abordés lors du briefing après la descente de terrain. Notamment, le ramassage des ordures ménagères qui commencent à poser de sérieux problèmes dans certains arrondissements, les interminables embouteillages et le carrefour Ndokoti qui renoue avec les démons du désordre.

LA DETTE SOCIALE DES COMMUNES PRISE EN CHARGE PAR L’ÉTAT

Le Ministre d’État, Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a présidé le jeudi 07 juillet 2011, la cérémonie de signature du protocole d’accord déterminant les modalités de garantie et d’apurement des dettes des communes vis-à-vis de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).C’était dans la salle des délibérations du conseil de la Communauté Urbaine de Yaoundé. Par ce protocole, l’État reprend à son compte, la dette des communes à l’égard de la CNPS jusqu’au 30 juin 2005. Soit la rondelette somme de neuf milliards, cent quarante millions, huit cent soixante dix-huit mille, cent cinquante sept (9.140.878.157) francs cfa. Principal et pénalités compris.
En contrepartie, la CNPS s’engage à rependre au profit des personnels communaux et de leurs ayant-droit, le paiement des prestations sociales et des pensions, pour autant que les communes éviteront l’accumulation de nouveaux arriérés de paiement des cotisations sociales de leurs personnels.Le MINATD, tutelle des communes, veillera spécialement au respect scrupuleux des termes du protocole. Les personnels communaux et leurs ayant-droit seront ainsi mieux protégés et ce sera un plus pour la décentralisation.

img2

LES SALAIRES DES MAIRES

img2Le président de la République, Paul BIYA a signé deux décrets, Décret N° 2015/405 du 16 septembre 2015 et Décret N° 2015/406 du 16 septembre 2015, fixant les modalités de rémunération des délégués du gouvernement, des maires et de leurs adjoints; de même que les indemnités et autres avantages alloués à ces derniers.
img1

INVITATION DES MAGISTRATS MUNICIPAUX A LA CEREMONIE DE REMERCIEMENT AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

img1Faisant suite à la signature des décrets, N° 2015/405 et N° 2015/406 du 16 septembre 2015, fixant les modalités de rémunération des délégués du gouvernement, des maires et de leurs adjoints, de même que les indemnités et autres avantages alloués à ces derniers ;
Tous les magistrats municipaux sont invités à prendre part personnellement en compagnie de tous leurs adjoints à la rencontre que les Communes et Villes Unies du Cameroun(CVUC) organisent en vue de témoigner leur reconnaissance au Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, le Mardi 22 septembre 2015 à 15 H au Palais de l’Unité. Un rassemblement des délégués du gouvernement, des maires et de leurs adjoint est prévu à cet effet, ce même jour à 14 heures précises au Palais des Congrès de Yaoundé
Tout le monde est invité à bien vouloir arborer son écharpe.

Douala 1er : Le nouvel exécutif communal prend fonction

Le maire LENGUE MALAPA et ses quatre adjoints ont été installés par le préfet du Département du Wouri NASSERI Paul Bea, ce mercredi 20 novembre 2013.Le nouvel exécutif municipal de l’arrondissement de Douala 1er issu des élections municipales du 30 septembre 2013 a pris fonction ce mercredi 20 novembre 2013 à Douala, au cours d’une cérémonie présidée par le préfet du Département du Wouri Paul NASSERI BEA. Il est composé de LENGUE MALAPA Jean Jacques (RDPC), maire ; MOUSSOUGUI Fils Dieudonné (RDPC), premier adjoint ; DIPOKO EPEE Ebenezer (RDPC), deuxième adjoint ; TOUENGUENE Angelique née NLEND (RDPC), troisième adjoint et LOTTIN SAME Adolphe (SDF), quatrième adjoint.
Au cours de leur installation, le préfet du Wouri a reconnu en ces élus, des « hommes et femme pétris d’expériences et rompus aux tâches managériales ». « Je demeure fortement convaincu qu’ils seront à la hauteur de la tâche qui leur incombe, à savoir : encadrer cette population qui n’a besoin que d’un bon manager pour que Douala 1er reste premier », a indiqué le chef de terre. Le préfet a invité le nouvel exécutif municipal, entre autres à privilégier dans le budget à venir des dépenses d’investissement et de développement afin de répondre aux besoins sans cesse croissants des populations.Il les invite aussi à stimuler leurs collaborateurs de la recette « pour un bon recouvrement des taxes et impôts au lieu d’attendre des sentîmes additionnels et des dotations générales de fonctionnement », exhorte le préfet. Il appelle en outre le nouvel exécutif municipal à une bonne collaboration avec les autorités administratives ainsi que la prise en compte de toutes les composantes ethniques et politiques de leur commune. « Le RDPC et tous les autres conseillers municipaux doivent travailler ensemble comme une famille pour la réussite de tous au bénéfice de la population », conseille-t-il. Il appelle les conseillers à « mettre en garde des collaborateurs véreux qui tenteront de prendre en otage l’exécutif pour des intérêts égoïstes ».

Mieux être

Les conseils du préfet ne sont guère entrés dans les oreilles des sourds. LENGUE MALAPA, maire de Douala 1er qui se voit attribuer un troisième mandat à la tête de cet exécutif entend, en collaboration avec la Communauté Urbaine de Douala, « tordre le coup à l’insalubrité, faire beaucoup de social et réaliser les projets qui nous sont chers tant sur le plan de l’éducation que sur le plan de la santé …» Promet le maire. « Bien entendu, ajoute-t-il, il est question d’amener les populations de Douala 1er à vivre mieux. ».

Adolphe LOTTIN SAME, le seul membre de cet exécutif issu de l’opposition, notamment du Social Démocratie Front (SDF), pense qu’il s’agit d’un début de satisfaction. « Mon rôle au sein de cette équipe sera de faire en sorte que cet exécutif soit proche des populations », indique le 4ème adjoint. « Mon parti, le SDF, ajoute-t-il, va m’aider à booster les choses pour que la population de Douala 1er ressente les offres de la mairie ». Il pense que le dossier le plus urgent serait d’achever la construction de l’Hôtel de ville de Douala 1er, ainsi que celle de la médiathèque. La mairie de Douala 1er compte 41 conseillers municipaux. 30 d’entre eux appartiennent au RDPC, 5 au SDF, 3 au Mouvement Progressiste (MP), deux au Cameroon People Party (CPP) et 1 au Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Le mandat du nouvel exécutif s’achèvera dans cinq ans.

  • 1
  • 2